Les droits de l'enfant


A la demande des écoles, des centres de loisirs, des interventions sur les droits de l'enfant sont organisées afin sensibiliser et d'informer les enfants sur leurs droits et leurs devoirs.

 

L'association intervient aussi auprès des adultes : animateurs de centre de loisirs, enseignants, professionnels,... lors de formations ou de conférences.

 

Elle organise régulièrement en partenariat avec les Francas de l'Eure et en collaboration avec des associations locales la fête des droits de l'enfant. A chaque fois, un thème est choisi et ces journées permettent de sensibiliser les enfants et les adultes de manière ludique.

 

Le 20 novembre 1989, la Convention Internationale des Droits de l’Enfant était adoptée à l’unanimité par l’Assemblée Générale des Nations Unies. Les Etats qui le ratifient ont l’obligation d’accorder leur législation avec cette Convention. La Convention Internationale des Droits de l'Enfant a été presque universellement ratifiée, à l’exception des Etats-Unis (en raison de leur constitution de certains états qui autorise la peine de mort des mineurs).

La France l’a ratifiée le 13 juin 1990.

 

 

 

La Convention reconnaît à l’enfant, comme à tout être humain, des droits propres car il est une personne, tout en soulignant qu’il doit bénéficier de droits renforcés et spécifiques pour sa protection.

 

 

L'Assemblée générale des Nations unies a adopté, le 25 mai 2000, deux protocoles facultatifs à la Convention Internationale des Droits de l’Enfant qui visent à interdire, le premier, l'implication d'enfants dans les conflits armés; le second, la vente d'enfants, la prostitution des enfants et la pornographie mettant en scène des enfants.

 

Il faut espérer qu’avec cette Convention, il y aura d’avantage de solidarité internationale dans l’intérêt des enfants.

 

Tous les enfants ont des droits : Voici 10 principes pris parmi les nombreux articles de la Convention des Droits de l’Enfant.

 

 

1. LE DROIT À LA VIE :

 

 

Tu dois profiter des meilleures conditions pour ton développement, manger à ta faim et, avoir un toit qui te protège.

 

2. LE DROIT À LA SANTÉ :

 

Si tu es malade on doit te donner des soins et des médicaments, on doit te vacciner contre les maladies. Si tu es handicapé, tu dois recevoir des soins spéciaux.

 

3. LE DROIT À L’ÉDUCATION :

 

Tu as le droit de pouvoir apprendre à lire et à écrire. Tu as le droit aux loisirs et aux activités culturelles et artistiques.

 

4. LE DROIT À LA FAMILLE :

 

Tu as le droit de vivre avec tes parents, tes frères et tes sœurs, sauf si ton intérêt est contraire. Si tes parents sont séparés ou éloignés, tu dois pouvoir maintenir des relations avec l’un et l’autre.

 

5. LE DROIT À LA PROTECTION CONTRE LE RACISME ET TOUTES LES FORMES DE DISCRIMINATION :

 

Tu as les mêmes droits que les autres enfants sans distinction de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion.

 

6. LE DROIT À LA PROTECTION CONTRE L’EXPLOITATION SEXUELLE ET LA MALTRAITANCE :

 

Tu as le droit de savoir que ton corps est à toi, que tout adulte doit le respecter ! Personne ne peut t’acheter, te vendre, te faire subir des violences. Personne, pas même ton père ou ta mère. Tu as le droit d’être protégé contre la violence et contre les agressions sexuelles.

 

7. LE DROIT À LA PROTECTION CONTRE L’EXPLOITATION DANS LE TRAVAIL : Tu dois être protégé contre l’exploitation par le travail. Tu ne dois pas faire un travail qui mette en danger ta santé, ton développement, ta scolarité. Avant 16 ans, tu ne dois pas travailler.

 

 

8. LE DROIT À LA PROTECTION CONTRE LA GUERRE ET LA PRIVATION DE LIBERTÉ :

 

Aucun enfant ne doit faire la guerre ; aucun enfant ne peut être torturé, condamné à mort, emprisonné à vie…La mesure éducative doit primer sur la prison.

 

9. LE DROIT À UNE IDENTITÉ CULTURELLE ET RELIGIEUSE :

 

Tu es une personne à part entière, tu dois pouvoir choisir ta religion, utiliser ta langue, conserver ta culture, avoir ta liberté de pensée.

 

10. LE DROIT À L’EXPRESSION :

 

Tu as le droit de t’exprimer librement en famille, avec tes amis, à l’école, avec les associations